Flux RSS

Search & Find
Accueil
Accueil   >   Offre de formation   >   Licences   >   Licence Sciences de l'Éducation (LSE)

Licence Sciences de l'Éducation (LSE)

Licence mention Sciences de l'Education

Cette licence a pour objectif premier une poursuite d’études vers la gamme des Masters portés par la Faculté de Sciences de l’Éducation et L’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation, mais prépare également l’étudiant à une valorisation de son diplôme sur le marché de l’emploi avec une sortie éventuelle à Bac+3, d’abord dans les champs professionnels de l’intervention et de la médiation éducatives, du conseil en formation continue, formation professionnelle et/ou orientation professionnelle et plus largement auprès des organisations portant, finançant, évaluant l’ensemble des dispositifs liés à l’éducation et à la formation.

La Licence vise à la poursuite d’études en particulier dans les Masters suivants :

Master MEEF, métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, premier degré ;

Master MEEF, métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, encadrement éducatif, portés par l’ESPE ;

Master EFC, Éducation Formation Communication conduisant à 5 spécialités :

  • M2 Communication Scientifique
  • M2 Ingénierie de la Formation et des Compétences
  • M2 Ingénierie de l'Intervention En Milieu Socio-Educatif
  • M2 Conception Formation Technologie
  • M2 Recherche à Distance Francophone

Cette Licence est proposée par la Faculté de Sciences de l’Éducation à laquelle s’associe L’École Supérieure du Professorat et de l’Education pour une partie des UE.

Parcours n°1 : Médiations éducatives et conseil en formation (MECF)

Contenus d’enseignement spécifiques aux champs professionnels de la formation continue, de l’intervention et de la médiation éducative, du conseil et de l’accompagnement en formation et en emploi.

Parcours n°2 : Enseignement scolaire et action éducative (ESAE)

Contenus d’enseignement spécifiques aux champs professionnels de l’accompagnement scolaire et périscolaire, du soutien éducatif, de l’animation éducative à l’intérieur de l’enceinte scolaire ou dans le tissu associatif.

Les compétences (connaissances et aptitudes) attendues à l’issue de la formation sont les suivantes (guide) :

Compétences spécifiques :

- Maîtriser les enjeux et les valeurs portés par les décideurs et les acteurs intervenant dans les champs de l’éducation, de la formation et de l’enseignement ;

- Analyser une demande d’investissement en formation au regard des dispositifs existants sur les territoires et des contraintes portées par les pouvoirs publics et les intervenants du monde professionnel marchand ou non marchand ;

- Prendre en compte les besoins sociaux en intervention éducative et les réponses institutionnelles ;

- Aider à l’élaboration de projet de formation, de parcours de formation individualisé, de parcours d’insertion dans ou vers l’emploi ;

- Conduire des entretiens individuels et accompagner la personne dans son projet d’insertion ou de professionnalisation, de l’élaboration du projet à sa réalisation en passant par la recherche de financement éventuel ;

- Concevoir et mettre en œuvre une démarche pédagogique adaptée aux différents publics et aux différentes disciplines ou spécialités enseignées ;

- Participer à la mise en œuvre de démarches de changements dans les trajectoires et les parcours socioprofessionnels ;

- Se familiariser avec le fonctionnement de l’institution scolaire et les interactions entre les différents partenaires de l’École ;

- Exercer une activité de veille quant aux méthodes et techniques pédagogiques, d’analyse et de formalisation de sa pratique dans une perspective d’amélioration de la qualité professionnelle ;

- Adopter une première démarche simple de problématisation scientifique autour d’objets de recherche en lien avec l’éducation et la formation.

Compétences transversales :

- Autonomie dans la recherche documentaire et le traitement critique de l’information ;

- Production de documents écrits à caractère scientifique ou de vulgarisation ;

- Aptitude à la relation, humaine et/ou pédagogique pour des publics diversifiés ;

- Aptitude au travail en équipe (initiation) ;

- Prise en compte des contraintes de l’environnement socioéconomique et de la nécessité de l’actualisation permanente des sources documentaires appliquées aux champs de l’éducation et de la formation ;

- Maîtrise des outils et des supports de communication appliqués à l’éducation notamment l’usage du numérique ;

- Maîtrise d’une langue étrangère.

En termes d’insertion professionnelle et de relation formation-emploi, le diplôme couvre plusieurs types d’emplois repérés à travers un ensemble d’activités distinctes ou combinées selon les emplois occupés et les structures :

Le formateur transmet des savoirs ou des savoir-faire à des publics adultes. Il évalue les résultats pour réajuster les contenus et les méthodes et suivre le déroulement des opérations. Il participe à la conception des outils pédagogiques, adapte les méthodes nécessaires ou expérimente. Il peut assurer, en fonction d’une demande et des besoins des entreprises, une intervention relevant du domaine de sa spécialité (assistance technique, participation à un projet, études...). Suivant le niveau de responsabilités, il peut participer à la réponse à des appels d’offre, animer une équipe de travail, participer au recrutement des collaborateurs et au choix des intervenants et tisser des liens partenariaux.

Le conseiller en formation informe les publics demandeurs de formation (salariés, entreprises, jeunes scolarisés, chômeurs), analyse les attentes, évalue les acquis, les niveaux et les potentialités. Conseille, participe à la définition d’un itinéraire de formation et oriente vers les dispositifs mis en place en fonction des objectifs de la structure, de la législation en vigueur et de l’environnement socioéconomique. Il accompagne et effectue le suivi du projet de formation choisi et peut dans certains cas animer des réunions d’information. Selon le niveau de responsabilité, il peut coordonner une équipe de travail et mettre en œuvre des procédures de recrutement des stagiaires de formation et de prospections d’entreprises.

Le conseiller à l’emploi aide à résoudre des problèmes à finalité professionnelle (insertion, réinsertion, mobilité, gestion de carrière, promotion, licenciement, obsolescence des acquis) posés par différents publics (salariés, chômeurs). Il informe, conseille et accompagne les personnes dans leurs choix et dans la prise de décision. Il mobilise des techniques ou sollicite des services et des partenaires dans les domaines de l’évaluation, l’orientation, la formation, l’emploi, etc. Il effectue des entretiens individuels ou anime des actions collectives. Il peut être spécialisé sur des publics particuliers et être amené à prospecter des entreprises.

Le conseiller d’orientation professionnelle est un expert des systèmes éducatifs de formation initiale et continue. Il informe et conseille sur le projet de poursuite d’études, de reprise d’études, de validation d’acquis, d’accès à la formation continue. Il peut être amené à réaliser des bilans de compétences et des tests de présélection.

L’intervenant éducatif en milieu scolaire ou périscolaire, avec ou sans spécialité portant sur les activités artistiques, exerce à l’intérieur de l’enceinte scolaire sous statut particulier (contractuel) ou dans des associations des tâches de surveillance, de soutien éducatif, d’animation éducative. Il peut être en charge des activités périscolaires et de l’aide aux devoirs.